Pendant ces vacances, j'ai retrouvé intact le plaisir de la lecture, activitée que j'avais un peu délaissée au profit du tricot et du crochet. Je n'ai pas encore essayé la liseuse, comme elle et je ne pense pas sauter le pas de sitôt. Pour le moment, j'aime encore trop l'objet "livre".

Pas mal de polars donc avec notamment deux ouvrages de Peter May "L'ile des chasseurs d'oiseaux" et "l'Homme de Lewis" (Babel Noir, Acte Sud) gqui se déroulent en Ecosse et dans lesquel on accompagne Fin MacLeod, policier ayant récemment perdu son fils et qui plonge dans son passé en retournant enquêter sur sn île natale. Les histoires sont passionnantes avec de nombreux aller-retour passé-présent et des narateurs qui changent. J'éprouve beaucoup de plaisir et de nostalgie à retrouver ce pays et à découvrir dans chacun des deux ouvrages ses coutûmes, son histoire, ses paysages. Le second est à mon sens bien encore meilleur que le premier. J'attends avec impatience que le 3ème ("Le braconnier du lac perdu")sorte en poche.

Etonnante coïncidence, au moment où j'écris, je viens de recevoir un coup de fil d'Ecosse, ahhhh cet accent. Je me suis retrouvée subitement 10 années en arrière...j'en ai des frissons.

livres

J'ai enchainé ensuite avec un autre polar venu d'un peu plus au Nord : "La Muraille de Lave" d'Arnaldur Indridason, dans lequel Erlendur n'est toujours pas réapparu et où l'on en apprends plus sur Sigurdur Oli. Lecture agréable comme toujours mais pas le meilleur de la série...

Et là, j'ai recommencé la lecture d"Un jardin dans les appalaches" de Barbara Kingsolver, essai passionnant sur son expérience familiale de locavore. C'est très instructif et comme toujours pour les ouvrages de B.K. très agréable à lire.

kingindri

En parralèle, j'ai lu un petit ouvrage écrit par une japonaise "Nââândé!?" de Eriko Nakamura qui raconte les différences de comportement entre français (plus spécialement parisiens) et japonais  et tout ce qui la choque. C'est très rigolo et très vite lu. Et ça aide à comprendre un peu mieux ce pays si différent du notre qu'est le Japon.

poches

Les prochains seront :

"La nostalgie heureuse" d'Amélie Nothomb (Albin Michel). Je ne lis que ses livres sur le Japon...et je les trouve toujours très réussis.

"Les évaporés" de Thomas B. Reverdy (Flammarion). Kaze a disparu, il s'est évaporé! Sa fille et son compagnon le recherchent dans le Japon meurtri de l'après Fukushima.

"Dans les forêts de Sibérie" un essai de Sylvain Tesson, prix Médicis 2011(folio). L'auteur, écrivain-voyageur, va vivre 6 mois dasn une cabane sur les bords du lac Baïkal, dans la lenteur et la simplicité. "Tant qu'il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu".

"Touriste" de Julien Blanc-Gras (le livre de poche). Un tour du monde drôle et intelligent.

"L'étrange disparition d'Esme Lennox" de Maggie O'Farrell(10/18). Livre dont j'ai lu beaucoup de bien sur plusieurs blogs.

 

books

Mais ce soir, c'est sortie ciné avec "Une place sur la terre" de Fabienne Godet avecmon acteur chouchou : Benoit Poelvoorde, film dont j'attendais impatiemment la sortie en salle!