Prenons un exemple au hasard, Line Break, ça fait plus de 3 mois que je suis dessus.

Des kilomètres de point mousse avec de temps à autre un jeté. Je me suis souvent endormie en le tricotant, j'ai parfois fait le jeté où il ne fallait pas.

Dès le début, j'ai détricoté, retricoté, détricoté, retricoté, inlassablement. Il y a quelques temps lors d'un détricotage j'ai failli écrire un billet, bien déprimant. L'heure d'entrainement à la piscine m'a sauvée. J'ai repris mon ouvrage.

Claire a terminé le sien, l'a posté. Je pensais faire de même peu de temps après.

Cette semaine, j'arrivais enfin au bout du boulet. Restait à faire les quelques rangs de trous-trous du bas. Ah ah, j'y ai cru.

Avec environ 500 mailles (je ne suis même pas arrivée à les compter) il me fallait environ 45mn pour faire 2 rangs. J'y ai travaillé une bonne partie de la journée de mardi et j'étais quasiment sûre qu'il serait terminé hier soir (j'ai même coché "finished" sur ravelry à la date d'aujourd'hui...)

Ouf j'allais pouvoir passer à autre chose et je me mettais à rêver de ce modèle ou d'un autre. Mais au moment de tomber les dernières mailles, il y en a une qui s'est barré..et je ne suis pas arrivée à la récupérer correctement. Je ne vois plus que cette imperfection, là, dans la partie ajourée du bas. Jusqu'au bout, il m'aura énervée.

Donc j'ai encore passé une bonne partie de la matinée dessus à défaire et refaire. Et là, du coup, il y a plein d'erreurs que je n'arrive pas à récupérer. Donc soit il reste comme ça, soit je le jette au feu soit je  le remets en pelotes.

Je refuse de passer encore plusieurs heures sur cet ouvrage.

Il restera comme ça.

LB

Voilà ce que j'écrivais juste avant le déjeuner.

Je n'ai finalement pas pu me résoudre à le laisser comme ça, avec cette erreur monstrueuse qui me piquait les yeux. J'ai défait plusieurs rangs, j'ai retricoté, dans le calme, avec à mes côtés un bon thé.

Et au final? et bien arrivé presque à la fin, j'ai découvert qu'une autre maille avait décidé de se faire la malle et qu'il y avait un énorme trou.

A l'heure qu'il est, je n'ai pas encore pris de décision. Je crois que je vais le laisser de côté quelques jours au fond d'un panier et passer à autre chose... et pas forcément du tricot :-/

Franchement, j'ai l'air de rigoler mais je suis verte de rage. Et en plus, cet ouvrage commencé en hiver et de couleur sombre ne me dis plus trop ces jours-ci où je n'ai envie que de couleurs vives et printanières.

De toutes façons, les châles, je ne les porte quasiment jamais...